Les Bêtabloquants dans le Traitement de l’Insuffisance Cardiaque dans le Service de Cardiologie du CHU Mère-Enfant (CHU-ME) « Le Luxembourg »

Asmaou Keita Maiga, CT Doumbia, D Fofana, F Kante, S Diallo, S Daffe, AW Terra, S Sidibé, M Touré, HO Bâ, MB Diarra

Abstract



RÉSUMÉ
But. Décrire le mode d’utilisation, le taux de récidive ainsi que le taux et le type de trouble de la conduction survenu lors de la prise de bêtabloquants dans le traitement de l’insuffisance cardiaque (IC) dans un hôpital universitaire de Bamako. Matériels et méthodes. L’étude a eu lieu entre le 1er mai 2018 et le 31 octobre 2018, dans le service de cardiologie du CHU Mère-Enfant (CHU-ME) « le Luxembourg. Elle était transversale, descriptive et prospective. Nous avons recruté tous les patients hospitalisés pour prise en charge d’une insuffisance cardiaque, ayant réalisé au moins un électrocardiogramme et une échocardiographie et dont les dossiers médicaux avaient des informations suffisantes concernant l’étiologie, le traitement et le pronostic de leur insuffisance cardiaque. Les données ont été recueillies au cours de l’hospitalisation, puis des examens de suivi-contrôle. Résultats. L’étude a porté sur 40 patients. L’étiologie de l’IC était une cardiomyopathie dilatée d’allure ischémique chez vingt-six patients (65%). Le bisoprolol a utilisé dans 35 cas (87 %); avec une dose initiale de 2,5 mg dans 55 % des cas et une dose maximale de 5 mg dans 25 % des cas. Nous avons observé une bradycardie sinusale dans 2.5 % des cas. Trente-sept patients (92,50 %) n’ont pas récidivé sous bêtabloquant. Conclusion. L’étiologie principale de l’IC est la cardiomyopathie dilatée d’allure ischémique. Le bisoprolol est la molécule la plus utilisée. Malgré les doses relativement faibles en usage, le taux de récidive est bas. Il pourrait encore être réduit par une surveillance plus rigoureuse qui permettrait d’atteindre en sécurité les doses maximales tolérées.

ABSTRACT
Objective. To describe the administration mode, the recurrence rate avec the conduction disorders associated with the use of beta blockers in the treatment of heart failure in a hospital setting of Bamako. Methodology. The study took place in the cardiology department of the University Hospital Mother-Child “Luxembourg” from May 2018 to October 2018. It was a transversal, descriptive study that recruited patients admitted for the management of heart failure, and who had an EKG and a echocardiogram, as well a pertinent data about the etiology, the treatment end the outcome of the disase. Data were collected in the files and sometimes during the follow up. Results. Forty patients were studied. The etiology of heart failure was ischemic dilated cardiomyopathy for 26 cases (65 %). Bisoprolol was used in 35 cases (87 %); with an initial dose of 2.5 mg in 55 % of cases and a maximal dose of 5 mg in 25 % of cases. Sinus bradycardia occurred in 2.5 % of cases. There was no recurrence in 37 cases (92.5 %). Conclusion. Ischemic dilated cardiomyopathy is the main etiology of heart failure in our setting. Bisoprolol is the most common beta blocker that is used. The recurrence rate under treatment is feeble, albeit the low doses that are used, This may be improved by closer monitoring of patients which would permit to reach higher dose.


Keywords


insuffisance cardiaque, bêta-bloquants, doses, récidives, trouble de la conduction, pronostic.

Full Text:

PDF (Français)

References


Saudubray T, Saudubray C, Viboud C et al. Prévalence et prise en charge de l’insuffisance cardiaque en France : enquête nationale des médecins généralistes du réseau Sentinelles. Rev Med Interne 2005; 26: 845-50.

Hunt S.A. et al. ACC/AHA, Guidelines for the Evaluation and Management of Chronic Heart Failure in the Adult: Executive Summary.

Knaus W.A. et al. APACHE II: A severity of disease classification system. Crit Care Med, 1985; 13 (10): 818-29.

Zannad F. et al. Incidence, clinical and etiologic features, and outcomes of advanced chronic heart failure: the EPICAL Study. J Am Coll Cardiol, 1999; 33 (3): 734-42.

Rich M. Epidemiology, pathophysiology and etiology of congestive heart failure in older adults. J Am Geriatr Soc, 1997; 45 (8): 968-74.

Cowie M.R. et al. The epidemiology of heart failure. Eur Heart J, 1997 ; 18 (2) : 208-25.

Karima C., Nabila H., Mebarek B. Etude épidémiologique de l’insuffisance cardiaque. Th. Méd., 2015 : 42-46.

Traore S. Etude épidémiologique, étiologique, clinique et thérapeutique des insuffisants cardiaques en milieu rural. Th. Méd., 2011 : 43-47.

Bernard Y., Bonnet J.L. et al. Cardiologie ELSEVIER MASSON. 2010.

Lellouche N., Attias D. et al. Cardiologie Vasculaire 8ième édition-2018. Editions Vernazobres-Grego. 2018.


Refbacks

  • There are currently no refbacks.


Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 3.0 License.

********************************************************************************************