Main Article Content

Abstract

RÉSUMÉ
Introduction. La co-infection VIH-VHB constitue un problème majeur de santé publique en Afrique subsaharienne. Nous avons mené ce travail avec pour objectif de déterminer les caractéristiques épidémiologiques et cliniques des donneurs de sang co-infectés VIH –VHB à Bangui. Matériels et Méthodes. Il s’est agi d’une étude transversale descriptive couvrant la période d’Aout 2020 en Avril 2021. Nous avons inclus les donneurs de sang co-infectés par les virus VIH-VHB. Un questionnaire élaboré à cet effet, a été soumis à chaque donneur consentant. L’examen clinique complet a été fait. L’AgHBS et la sérologie VIH ont été recherchés par tests rapides. Résultats. Sur un total de 850 donneurs de sang colligés au cours de cette période, 55 étaient co-infectés par les virus VIH-VHB soit une prévalence de 6,47%. Il s’agissait de 51 hommes (92,7) et 4 femmes (7, 3) soit un sex ratio H/F de 12,7. L’âge moyen des patients était de 25,14 ans avec les extrêmes de 18 et 40 ans. Les célibataires et les sujets vivant en union libre représentaient respectivement 56,4 % et 43,6. Sur le plan professionnel les sans-emplois étaient les plus touchés avec 69,1% des cas. Tous nos patients étaient des hétérosexuels avec 56,4% qui avaient de partenaires sexuels multiples et 46,3% avaient un seul partenaire sexuel. Conclusion. La co-infection VIH-VHB est fréquente chez les adultes jeunes à Bangui. Il est donc important de mettre en place un programme national de lutte contre les hépatites virales et renforcer la stratégie préventive des infections à VIH.


ABSTRACT
Introduction. HIV-HBV co-infection is a major public health problem in sub-Saharan Africa. The main of this study was to determine to determine the epidemiological and clinical characteristics of HIV-HBV co-infected blood donors in Bangui. Materials and Methods. This was a descriptive cross-sectional study covering the period from August 2020 to April 2021. We included blood donors co-infected with HIV-HBV viruses. A questionnaire designed for this purpose was submitted to each consenting donor. A complete clinical examination was performed. HBsAg and HIV serology were sought by rapid tests. Results. Out of a total of 850 blood donors collected during this period, 55 were co-infected with the HIV-HBV virus, i.e. a prevalence of 6.47%. These included 51 men (92.7) and 4 women (7.3), i.e. a M/F sex ratio of 12.7. The mean age of the patients was 25.14 years with extremes of 18 and 40 years. Single people and people in common-law relationships accounted for 56.4% and 43.6% respectively. On the professional level, the unemployed were the most affected with 69.1% of cases. All our patients were heterosexual, with 56.4% having multiple sexual partners and 46.3% having a single sexual partner. Conclusion. HIV-HBV co-infection is common among young adults in Bangui. It is therefore important to set up a national program to fight against viral hepatitis and to strengthen a preventive strategy for HIV infections.

Article Details

How to Cite
Dieu-le-veut Saint-cyr Sylvestre, P. ., Fiacre Odilon, T. ., Abdoulaye, C., Mamady, D., Franck, K., & Serge Magloire, C.- police . (2022). Caractéristiques Épidémiologiques et Cliniques des Donneurs de Sang Co-Infectés par les Virus VIH et VHB au Centre National de Transfusion Sanguine de Bangui: Donneurs de sang co-infectés par VIH et VHB à Bangui. HEALTH SCIENCES AND DISEASE, 23(6). Retrieved from https://www.hsd-fmsb.org/index.php/hsd/article/view/3716

References

  1. Girad PM, Eholie SP, Bissagnene E, Dariosecq JM, Inwoley A, Sow PS et al. Thérapeutique du VIH en Afrique. Paris 2009 ; 2 :238-42.
  2. Attia KA. Coinfection VIH-VHB au sud du sahara : données épidémiologiques, clinique et thérapeutiques. J Afr Hépatol Gastroenterol 2007 ;1 :51-3.
  3. Mbendi NS, Zambendi NC, Longo-mbenza B, Muyembe TJ, Situakibanza NH, Vangu ND. Prévalence du VIH et de l’antigène HBs chez les donneurs de sang. Risque de contamination chez les receveurs de sang à Kinshasa Est. Med trop 2001 ; 61 :139-42 ;
  4. OMS. Principaux faits en 2011, aide mémoire N°279 2011
  5. Barth RE, Huijgen Q, Taljaard J. l’hépatite B/C et le VIH en Afrique subsaharienne : une association entre les maladies infectieuses très repandues. Une révue systématique et méta-analyse. Int J Infect Dis 2010 ;14 :1024-31.
  6. Belaka F, Pukuta E, Lay Y, Mwema G, Mumba M. prévalence et co-infection des VIH, VHB et VHC chez les donneurs de sang à Kinshasa. Congo science 2004 ;2(1) :10-90.
  7. Guindo O. infections à VIH et à VHB chez les donneurs de sang au centre National de transfusion Sanguine de Bamako. Thèse de pharmacie 2003 N°21 : 11-90.
  8. Koike K, Kikuchi Y, Kato M, Takamatsu J, Shintani Y, Tsutsumi T, et al. Prévalence de l’infectionpar le VHB chez les patients Japonais atteints du VIH ; hépatol Res 2008 ;38(3) : 310-14.
  9. Sungkanuparth S, Vibhgoll A, Manosuthi W, kiertiburanakul S, Atamasirikul K, Aumkhyan A, et al. Prévalence de la co-infection VIH-VHB chez les patients thailandais : une étude basée sur des soins tertiares. J.Med. Assoc thai 2004 ; 87(11) :1349-54.
  10. Dovonou CA, Amidou SA, kpangon AA, Traore YA, Gogjedo TPM, Satondji AJ, et al. Prévalence de l’hépatite B chez les personnes infectées par le VIH à Parakou au Benin. Pan Afri Med J 2015 ;20 :125-80.
  11. Karidjatou B. séroprévalence de la coinfection VIH-VHB parmis les clients au centre de dépistage volontaire de l’institut pasteur de côte d’ivoire. Thèse de pharmacie 2010. N° 15 : 4-139.
  12. Airoldi M, castelli F, puoto M, rafaele B, Zanini B, Sepinetti A. hépatitis B virus co-infection in human immunodeficiency virus infected subjects. AIDS Rev 2002 ; 4 :27-35.
  13. Diombana S. épidemiologie de la co-infection VIH/VHB à lhôpital de Sikasso et au centre de Référence Kénédougou solidarité. Thèse Med Mali 2010 N°11 : 10-60.
  14. Santiago PC, Ana maria CM, Juan B, Ferran S, Felix G, francesc V, et al. Co-infection VHB-VHC chez les patients séropositifs au VIH selon leurs origines géographiques. Espagne Emerg Infect Dis 2011 ;17(6) :1116-19.

Most read articles by the same author(s)