ANALYSE SITUATIONNELLE D’UN SERVICE DE MEDECINE INTERNE : CAS DU CENTRE HOSPITALIER ET UNIVERSITAIRE DE YAOUNDE (CHUY)

Blaise MOUNPOU NSANGOU (blaisemounpou@yahoo.fr)
Medecine interne, Université de Yaoundé I
June, 2016
 

Abstract

Introduction: Le système de santé camerounais est organise en 3 niveaux de référence, dont le niveau le plus élevé est représenté par les hôpitaux de référence dont fait partir CHUY. Cette structure a été a sa création investie de 4 missions: celle de prestation des soins de haut niveau; celle de support pédagogique à la formation des professionnels de la santé; celle de la promotion de la recherche médicale, la collaboration et la coopération. Le SMI est l’un des principaux services dudit hôpital prenant en charge un ensemble de pathologies qui représentent des causes majeures de morbi-mortalité dans notre milieu. Il convient ainsi d’analyser la prestation d’une telle structure par rapport aux missions dont elle est investie pour s’assurer de la qualité de sa performance, mais aussi pour éventuellement orienter les décisions dans le sens de l’amélioration de celle-ci pour le bénéfice des usagers
Objectif : L’objectif de notre étude était d’évaluer la situation du service de médecine interne du CHUY.
Méthodologie : Nous avons mené une étude descriptive et évaluative, pendant une période de 08 semaines au sein du SMI du CHUY. Pour les ressources du service nous avons établi un questionnaire à partir du manuel d’analyse situationnelle de l’OMS Afrique que nous avons complétée avec des informations générales sur le personnel et les ressources matérielles du service. Pour l’évaluation de la satisfaction des usagers du service ainsi que la perception des apprenants au service nous avons procédé à un échantillonnage consécutif et non exhaustif. La collecte des données a été faite grâce a 02 questionnaires, l’un pour la satisfaction des usagers et l’autre pour la perception des étudiants. L'analyse a été faite à l’aide du logiciel SPSS version 21.0
Résultats : Le SMI du CHUY était organisé en 04 unités dont celle des consultations spécialisées, de consultations porte, d’hospitalisation et d’explorations fonctionnelles. Il est dirigé par un professeur de médecine assisté par une coordonatrice de soins et 03 majors pour les unités respectifs du service. Il est à la tête d’une équipe de 56 personnels dont 89% de personnel de sante. Soit 16 médecins dont 13 spécialistes, 18 infirmiers, 16 Aides soignants, 03 agents de ménage et 03 archivistes. Les personnels qui étaient des universitaires représentaient 12,5% et ils étaient tous des médecins spécialistes. Globalement l’observance recommandations sur la sécurité des soins était acceptable en occurrence au sujet de la connaissance et la sensibilisation des patients sur la sécurité des soins, la lutte contre les infections nosocomiales, la protection du personnel et la gestion des déchets.
Concernant la satisfaction des usagers du service, 260 personnes ont été sollicitées pour participer à l’enquête, nous avons obtenu un taux de participation de 83,84% %. Les usagers étaient interrogés principalement en consultation spécialisées pour (51,8%) et en hospitalisation (34,4%). Les usagers étaient majoritairement des habitués du service (56,9%). La population d’étude était majoritairement constituée de femmes 55% et la moyenne était d’âge de 42,41 ±15,855 ans. Les usagers du service étaient globalement satisfaits des différents aspects du service. Le meilleur score était la satisfaction vis-à-vis de la prestation des médecins 53,3% de très satisfaits ou satisfaits. En revanche le plus faible taux de satisfaction était retrouvé pour l’attente ainsi que le confort et hygiène du service avec 21,1% des usagers se déclarant « pas du tout satisfaits ». Seuls 23% des usagers avaient indique qu’ils réutiliseraient certainement le service en cas de besoin. Le taux de satisfaction global calculé était de 60,6%.
Concernant la perception des apprenants du service 58 étudiants en médecine ont été interrogés avec une majorité des étudiants de 4e année 41,1%, et une légère prédominance féminine soit un sexe ratio H/F de 1,07. La moyenne d’âge était de 22,83 ± 1,966 ans. Bien qu’ayant eu une bonne perception et de leur accueil dans le service, les étudiants estimaient majoritairement que l’encadrement ne leur avait pas permis d’atteindre leurs objectifs académiques. De même ils jugeaient leur relation avec l’équipe médicale et paramédicale du service moyenne et se disaient majoritairement assez satisfaits de leur encadrement durant le stage (36,2%). En calculant le scores de perception nous avons obtenu 65% des étudiants avaient une bonne perception du SMI du CHUY.
Conclusion : Ce travail montre bien que le SMI du CHUY dispose globalement de ressources limites tant sur le plan humain, matérielle que infrastructurel. En revanche le service était jugé assez satisfaisant par les usagers avec un taux de satisfaction de 60,1%. Les étudiants avaient une assez bonne perception avec un taux de bonne perception à 65,5%.
Recommandations : Nous recommandons de renforcer les ressources humaines, de renouveler le matériel médico-clinique, de réaménager les infrastructures du SMI du CHUY. Egalement de mener de manière régulière des travaux scientifiques dans le sens de mesurer la qualité de différents aspects du service rendu.


********************************************************************************************