Etiologies, mécanismes lésionnels et indications thérapeutiques des fractures des plateaux tibiaux de l'adulte à l'Hôpital Central de Yaoundé

Yvan Dieudonné BIZOLE BALEPNA
Chirurgie et spécialités, Université de Yaoundé I
June, 2017
 

Abstract

Introduction. Les fractures des plateaux tibiaux représentent un motif fréquent d’hospitalisation en traumatologie, dont la rapidité et la qualité de la prise en charge conditionnent le pronostic fonctionnel. Elles sont en nette croissance du fait de l’essor des engins à deux roues au Cameroun d’une part et du mauvais état des routes d’autre part. Leur prise en charge n’est pas toujours adéquate du fait des faibles ressources économiques et des recours encore fréquents aux thérapies traditionnelles dans notre pays.
Objectif. Déterminer les étiologies, les mécanismes lésionnels et les indications thérapeutiques des fractures des plateaux tibiaux de l’adulte à l’Hôpital Central de Yaoundé.
Méthodologie : il s’agit d’une étude descriptive transversale avec une phase rétrospective et une phase prospective. Elle a duré sept mois (du 12 novembre 2016 au 30 mai 2017), avec une période de cinq ans, allant de mai 2012 à mai 2017, dans les services de Chirurgie Orthopédique et de Traumatologie A et B de l’Hôpital Central de Yaoundé. Ont été inclus tous les patients âgés de plus de 16 ans et ayant été traités pour fracture isolée des plateaux tibiaux. Ils ont fait l’objet d’un recueil de données cliniques (notamment sur les circonstances de survenue des traumatismes), thérapeutiques (sur les types de traitements adoptés) et pronostiques (de par l’évaluation des résultats fonctionnels via l’IKSS). La phase rétrospective a consisté à la sélection des dossiers de patients pris en charge dans ces services durant notre période d’étude. Les patients remplissant notre critère d’inclusion étaient rappelés en vue d’un éventuel examen physique du genou opéré. Durant la phase prospective, nous avons examiné les malades après réalisation du traitement définitif (orthopédique ou chirurgical). La taille minimale de l’échantillon a été déterminée par la formule de Cochran en considérant une prévalence de 2,5 %. Les données recueillies ont été enregistrées sur une fiche technique préalablement conçue et les analyses statistiques étaient faites via le logiciel d’analyse Epi info 7.0
Résultats : L’échantillon était constitué de 84 patients parmi lesquels 72 ont été recrutés durant la phase rétrospective et 12 durant la prospective. L’âge moyen a été de 46,2 ans avec une nette prédominance masculine (sex ratio de 1,8). Les étiologies retrouvées ont été les accidents de motocycles (69%), suivis des accidents de voiture (19%), des chutes (7,2 %) et des autres accidents de la voie publique dans 4,8% des cas. Réparties selon la classification de Schatzker, les types II ont été les plus retrouvés (31 %). Dans les types V et VI de Schatzker, les montages dits en «tour eiffel» ont présenté de bons résultats fonctionnels. En effet, nous avons enregistré 28 cas (33,3%) de fractures Schatzker V et VI dans notre série et les 22 stabilisés par montages en tour Eiffel, ont présenté de bons résultats fonctionnels. 4,8 % de patients ont bénéficié d’un traitement orthopédique, avec de mauvais résultats fonctionnels à la réévaluation selon les critères de l’IKSS (recul moyen de 21,7 mois) tandis que les 95,2 % ayant bénéficié de l’ostéosynthèse avaient globalement affiché des résultats excellents et bons soit 83,3 % (avec un recul moyen de 28,5 mois).
Les plaques de soutien de l’AO (en T et en L renversé), de par leur adaptabilité au tibia proximal ont démontré leur fiabilité dans la stabilisation des fractures des plateaux tibiaux observées dans notre série, indépendamment du type de fracture. Cependant, les recours aux ostéosynthèses par vissages dans les fractures des plateaux tibiaux avec tassement ont présenté de mauvais résultats avec par contre un pronostic globalement excellent lorsqu’ils étaient uniquement utilisés dans les fractures unitubérositaires des plateaux tibiaux sans tassement.
Conclusion. Les fractures des plateaux tibiaux de l’adulte dans notre série sont majoritairement survenues chez les adultes jeunes de sexe masculin à la suite d’un accident de circulation impliquant principalement les motocycles. Elles restent fréquentes à l’Hôpital Central de Yaoundé, avec des risques fonctionnels graves en l’absence d’une prise en charge optimale.
Le traitement chirurgical a été la meilleure méthode thérapeutique possible au vu du caractère articulaire de ces fractures et a présenté de meilleurs résultats fonctionnels post-thérapeutiques que les traitements orthopédiques. Il favorise la restitution de la fonctionnalité du genou opéré lorsque la qualité et la célérité de la prise en charge sont respectées mais ne garantit pas toujours la récupération fonctionnelle ad integrum. Les fractures unitubérositaires ont présenté de meilleurs résultats dans les ostéosynthèses par plaques de soutien de l’AO en fixation isolée, tandis que les bitubérositaires et les types VI de Schatzker dans des ostéosynthèses par montages en tour eiffel. S’agissant du recours aux rebouteux, ils demeurent encore fréquents dans notre contexte, et ce, même devant des cas avérés de fractures.


********************************************************************************************