SYNTHESE DE CHALONE INDOLIQUE ET EVALUATION DES PROPRIETES ANTIMICROBIENNES

André Prudence LOOGA MBELLA (andrew25looga@gmail.com)
PHARMACOGNOSIE ET CHIMIE THERAPEUTIQUE, UNIVERSITE DE YAOUNDE I
June, 2017
 

Abstract

Introduction : Jusqu'à présent, les maladies infectieuses demeurent des problèmes de santé publique majeurs. Dans les pays en développement, elles constituent une préoccupation importante de santé publique à cause de leur fréquence et de leur gravité. En effet, aujourd’hui comme jadis la médecine moderne dépend beaucoup des plantes dans le traitement des maladies infectieuses et diverses pathologies. Cependant, les laboratoires de chimie et de biologie à travers le monde ont emboité le pas à la médecine traditionnelle pour la recherche des voies et moyens thérapeutique afin de venir à bout des maladies. Ceci se fait principalement par les voies de synthèse.
Objectifs: Notre étude avait pour but de procéder à une synthèse chimique de nouvelles chalcones indoliques et évaluer leurs activités antimicrobiennes.
Méthode: Les nouvelles chalcones indoliques ont été synthétisées par la réaction de condensation de Claisen-Schmidt en utilisant deux procédés: l’un par reflux et l’autre par agitation magnétique à température ambiante. La pureté et la structure des composés synthétisés ont été analysées par chromatographie sur couche mince ; la RMN 1H et 13C, respectivement. Le diamètre d'inhibition, la concentration minimale inhibitrice (CMI) et la concentration minimale bactéricide et fongicide (CMB et CMF) des composés synthétisés ont été déterminées en utilisant les méthodes de diffusion de Kirby-Bauer et la microdilution en milieu liquide. L'étude a été menée au laboratoire 278 du Département de Chimie Organique de l'Université de Yaoundé I, et au laboratoire de Bactériologie du Centre Hospitalier Universitaire de Yaoundé (CHUY) durant la période allant de Décembre 2016 à Mai 2017.
Résultats: Le procédé de synthèse par reflux en utilisant la pipéridine comme base a été la plus rentable. Nous avons obtenu 04 chalcones: Ci1, Ci2, Ci3, et Ci5 avec un rendement variant entre 21 et 67%, qui ont été analysées et caractérisées par RMN 1H et 13C. Parmi les chalcones indoliques testées, la chalcone Ci2 a été la plus active sur toutes les souches microbiennes. Toutes les chalcones indoliques testées ont été germicides avec une CMI comprise entre 31,25 et 1000µg/mL. Les souches les plus sensibles ont été Candida albicans et Salmonella typhi alors que les moins sensibles ont été Klebsiella pneumoniae et Staphylococcus aureus.
Conclusion: Le procédé de synthèse par reflux en utilisant une base faible comme la pipéridine semble être le plus approprié pour la synthèse de chalcones indoliques, avec un bon rendement. Les composés testés sur les germes multirésistants ont présentés une activité à large spectre sur les bactéries gram négatives et positives ainsi que les champignons avec un mode d’action essentiellement germicide. Ainsi, l'évaluation de leurs toxicités et de leurs propriétés pharmacologiques seront une avancée pour le développement d'antibiotique ayant une activité biologique importante. Cette étude a montré qu’une légère différence structurale entre les molécules similaires peut avoir un impact significatif sur l’effet du mécanisme d’action de ces molécules


********************************************************************************************