Facteurs associés aux complications de l'induction du travail: étude cas-témoins dans trois hôpitaux de Yaoundé

Adèle Claudette NGO BISSECK (adelengobisseck@yahoo.fr)
Gynécologie-Obstétrique, Université de Yaoundé I
June, 2017
 

Abstract

Introduction

L’induction du travail est un acte important en obstétrique. Bien qu’étant couramment pratiquée, elle est associée à des complications pouvant affecter le pronostic materno-fœtal. L’objectif de cette étude était d’identifier les facteurs associés de complications au cours de l’induction du travail afin d’apporter une modeste contribution à la littérature et d’améliorer le pronostic des femmes sous induction.

Méthodologie
Nous avons mené une étude cas témoins avec collecte à l’Hôpital Gynéco-Obstétrique et Pédiatrique de Yaoundé, l’Hôpital Central de Yaoundé et le Centre Hospitalier et Universitaire de Yaoundé du 19 Décembre 2016 au 20 Mai 2017. Les femmes qui ont présenté des complications maternelles ou fœtales (cas) étaient comparées à celles exemptes de toute complication à l’accouchement (témoins). Le recrutement s’est fait à l’aide d’une fiche pré-testée. Les données ont été saisies et analysées à l’aide des logiciels CSPRO version 5.1 et SPSS version 19. Les facteurs prédictifs des complications ont été identifiés à l’aide des rapports de côtes et leurs intervalles de confiance à 95%. Le seuil de significativité statistique était fixé à p< 0,05. Sur le plan éthique, notre protocole de thèse a été soumis puis validé au comité d’éthique de thèse de la Faculté de Médecine et de Sciences Biomédicales, les autorisations des directeurs des hôpitaux ont été obtenues avant le recrutement et l’anonymat des patientes a été respecté à la suite de leur accord.

Résultats
Nous avons obtenu un échantillon consécutif de 165 patientes induites parmi lesquelles 33 ont présenté des complications soit une fréquence de 20,0%.
Les facteurs associés à la survenue de complications étaient : l’âge maternel compris entre 20 et 25 ans (OR=33,96 ; IC=4,01-287,47 ; p<0,001), la primiparité (OR=45,71 ; IC=13,67-152,84 ; p<0,001), la primigestité (OR=71,45 ; IC=8,84-577,34 ; p<0,001), le score de Bishop <7 (OR=6,42 ; IC=2,19-18,87 ; p=0,001), la maturation au misoprostol (OR=4,57 ; IC=1,85-11,26 ; p<0,001), l’association du misoprostol et l’ocytocine (OR=2,61 ; IC=1,03-6,57 ; p=0,037).
Après analyse multivariée, seule la primiparité (aOR 19,89; IC =13,67-152,84 ; p=0,048) est restée associée de la survenue de complications lors de l’induction du travail.
Les facteurs protecteurs de la survenue de complications étaient : la multiparité (OR=0,21; p<0,001), la multigestité (4-5) (OR=0,22 ; p=0,024), l’âge gestationnel compris entre 37 et 40 semaines de grossesse (OR =0,22 ; p<0,001), le score de Bishop ≥7 (OR= 0,15 ; p=0,001), l’utilisation de l’ocytocine (OR=0,21 ; p<0,001), l’utilisation d’un seul médicament pour l’induction (OR= 0,38 ; p=0,037).

Conclusion
Les facteurs associés à la survenue de complications lors de l’induction du travail étaient: l’âge compris entre 20 et 25 ans, la primiparité, la primigestité, le mauvais score de Bishop, la maturation au misoprostol et l’association du misoprostol et l’ocytocine. La primiparité est le seul facteur resté associé à la suite de l’analyse multivariée.

Recommandations
Nous recommandons avant tout déclenchement de s’assurer de l’effet bénéfique de l’induction par rapport à l’abstention et de mettre un accent particulier sur la surveillance des femmes sous induction en salle de travail, notamment les primipares et celles dont l’âge est compris entre 20 et 25 ans.

Mots clés : facteurs associés, induction du travail, complications, misoprostol, Yaoundé


********************************************************************************************