Prévalence et déterminants du pattern restrictif spirométrique dans la population générale de Douala

Fanny Cathérine Mayoh
Médecine interne et spécialités, Université de Yaoundé I
June, 2017
 

Abstract

RESUME
Introduction : Le pattern restrictif spirométrique ou trouble ventilatoire restrictif (TVR) spirométrique est une anomalie ventilatoire mise en évidence par la spirométrie. Ce trouble ventilatoire représente un risque élevé de mortalité globale et de mortalité spécifique cardiovasculaire, respiratoire et cancéreuse. La prévalence du TVR est très variable d’une région à une autre et de nombreux déterminants ont été identifiés. Peu de données sont disponibles en Afrique.
Objectifs : Le but de cette étude était de déterminer la prévalence et les facteurs associés au pattern restrictif spirométrique dans la population générale de Douala.
Méthodologie : Nous avons réalisé une étude transversale descriptive et analytique, étalée sur une période de quatre mois, allant du 06 Janvier au 05 Mai 2017 dans la ville de Douala. Les sujets âgés d’au moins 21 ans ont été inclus dans l’étude selon un échantillonnage multi-stratifié en grappes à trois degrés. Après obtention du consentement éclairé de chaque sujet, une fiche électronique préconçue a été remplie lors d’une interview en face à face. Les données ont été analysées grâce au logiciel IBM-SPSS 20 pour Windows (SPSS Inc., Chicago, USA). Le pattern restrictif a été défini comme un rapport volume expiratoire maximal à la 1ère seconde (VEMS)/capacité vitale forcée (CVF) ≥ limite inférieure de la normale et une CVF < 80% de la valeur prédite en utilisant les équations de référence du Global Lung Initiative 2012. La régression logistique a été utilisée pour rechercher les déterminants du TVR. Le seuil de significativité p a été fixé à 5%.
Résultats : Au total, 1853 sujets ont été inclus dont 54% de sexe féminin. L’âge médian (intervalle interquartile) des participants était de 40 ans (28-53 ans). La prévalence du TVR était de 27,5%(IC à 95%: 25,5% - 29,5%).Concernant le niveau de sévérité, les fréquences des TVR léger, modéré et sévère étaient respectivement de 73%, 24% et 3%. En analyse multivariée, les déterminants du TVR étaient l’âge ≥ 40 ans[odds ratio(IC à 95%): 1,53(1,20-1,95), p=0,001], la non scolarisation [5,87(2,63-13,10), p < 0,001], l’hypertension artérielle [1,37(1,06-1,76) , p=0,015], la dyspnée chronique [1,69(1,27–2,26) , p<0,001], la maigreur [4,07(1,54-10,80) , p=0,002] et l’obésité [1,75(1,29-2,37), p< 0,001].
Conclusion: Le TVR est fréquent dans la ville de Douala. Le quart des sujets avec un TVR a un TVR modéré à sévère. Une sensibilisation des médecins est nécessaire en vue de dépister précocement tous les sujets à risque et envisager la prise en charge des facteurs de risque.
Mots clés : pattern restrictif, trouble ventilatoire restrictif, spirométrie, Douala, Cameroun.


********************************************************************************************