Conformité et pertinence des demandes d'examen de radiographie panoramique dentaire à Yaoundé

ISMAILA GONI
Radiologie, radiodiagnostic et imagerie médicale, Yaoundé 1
June, 2018
 

Abstract

RESUME
Introduction
L’orthopantomogramme (OPT) ou panoramique dentaire est une méthode d’exploration radiologique qui permet de visualiser les arcades dentaires, les structures osseuses et articulaires, ainsi que les sinus maxillaires. Cet examen prescrit principalement par les chirurgiens-dentistes et les ORL nécessite l’établissement d’une demande d’examen qui doit respecter certains normes et critères. Nous avions pour but dans cette étude d’analyser les demandes des examens de l’OPT à Yaoundé.
Objectifs
L’objectif principal de notre étude était d’évaluer la conformité et la pertinence des demandes d’examen de radiographie panoramique dentaire à Yaoundé.
Plus spécifiquement, il était question de :
i. Déterminer le taux de présence des critères de conformité sur les demandes ;
ii. Préciser la qualité des prescripteurs et le type de support utilisé ;
iii. Rechercher une relation entre la conformité de la demande et le type de support d’une part, et la qualité du prescripteur d’autre part ;
iv. Préciser le niveau de recommandations de l’examen pour chaque indication et le taux des résultats contributifs dans la prise en charge des patients.
Méthodologie
Nous avons mené une étude transversale des demandes de panoramique dentaire de janvier à mars 2018 dans quatre (4) centres de radiologie à Yaoundé. Nous avons inclus dans notre étude toutes les demandes de l’OPT collectées pendant la période de l’étude. Les données collectées étaient les critères de conformité des demandes de radiographie, les supports utilisés et la qualification des prescripteurs. Les données ont été collectées et traitées grâce aux logiciels Epi-Info version 7.3.1.1, SPSS version 20.0 et Excel 2013. Le test statistique utilisé était le Chi-2 et le seuil de significativité a été fixé à une valeur p = 0,05.
Résultats
Les demandes provenaient des structures publiques et privées. Les chirurgiens-dentistes étaient les principaux prescripteurs 112(62,6%). Les supports les plus utilisés étaient des imprimés.
Les indications les plus retrouvées étaient : les traumatismes faciaux 28(15,6%), les tuméfactions et inflammations 15(8,4%), et les dysfonctions des articulations temporo-mandibulaires (ATM) 13 (7,22%). certaines demandes étaient faites pour le bilan 13(6,72%) et pour cause de doleur et mobilité dentaire 12(5,56%).
Seules 8,6% des demandes étaient totalement renseignés. Toutefois 70% des demandes comportaient au moins 5 des 8 critères de conformité. L’identité du patient était le critère le plus renseigné 177(98,9%), suivi du nom du médecin demandeur 164(91,6%) et la date de prescription 157(87,7%). Le service demandeur était le critère le moins renseigné 84(46,9%) suivi de la finalité de l’examen 85(47,5%). L’âge du patient était renseigné sur 90(48,7%) demandes. Le motif de l’examen et la région anatomique étaient présents respectivement sur 94(52,5%) et 88(49,2%) demandes.
Les demandes sur les imprimés en provenance des hôpitaux publiques avaient un meilleur taux de renseignement. Le taux de conformité des critères cliniques était faible pour les chirurgiens-dentistes. Les conclusions des comptes rendus montraient que l’examen était contributif à 45,3%.
Conclusion
Les demandes d’examen de radiographie panoramique dentaire étaient conformes dans 8,6% des cas. Les critères administratifs étaient mieux renseignés que les critères cliniques. Les demandes sur les imprimés en provenance des hôpitaux publiques étaient mieux formulées. Les chirurgiens-dentistes étaient les premiers prescripteurs de l’OPT, mais leur taux de conformité était faible par rapport aux autres médecins, surtout pour les critères cliniques.


********************************************************************************************